Le laser et la lumière pulsée sont deux outils destinés à éliminer le poil chez la femme et l’homme. Ces techniques d’épilation sont avantageuses puisqu’elles permettent d’obtenir des résultats permanents, contrairement au rasoir ou encore à la cire. Si ces deux techniques se rapprochent, il ne faut pas les confondre. En effet, il existe de nombreuses subtilités entre l’épilation au laser et l’épilation à la lumière pulsée. Nous vous aidons à les différencier au sein de cet article.

Deux techniques d’épilation à différencier

L’épilation au laser

Pour commencer, il faut savoir que le laser utilise une seule longueur d’onde. Il s’agit de lumière monochromatique. Ce type de machine assure des résultats plus précis et efficaces que la lumière pulsée. De plus, cette technique ne peut pas être utilisée par n’importe qui, puisque seuls les médecins formés à cet effet peuvent manipuler le laser.

L’épilation à la lumière pulsée

Contrairement à l’épilation au laser, la lumière pulsée utilise plusieurs longueurs d’onde. Il s’agit de lumière ​​polychromatique. Les machines à lumière pulsée émettent ainsi une puissance variable. Les résultats sont moins précis et pas toujours à la hauteur des attentes des patients. Cette technique peut être utilisée par des esthéticiennes, mais aussi par les consommateurs eux-mêmes, puisque des épilateurs à lumière pulsée sont commercialisés au grand public

Un nombre de séances variable

Pour l’épilation au laser, le nombre de séances dépend de la pilosité du patient. Comptez en moyenne 7 et 8 séances pour un résultat durable. Les séances au laser doivent être espacées de 4 à 8 semaines.

Une consultation préalable avec le médecin est obligatoire. Elle permet de vérifier que le traitement au laser est adapté au type de peau du patient. Cette séance sert aussi à déterminer le nombre de séances nécessaires.

machine-epilation-laser-candela

On distingue deux phases en ce qui concerne l’épilation à la lumière pulsée

  • La première, destinée au “démarrage”, consiste à flasher les poils une fois par semaine pendant 3 mois.
  • La seconde phase consiste à entretenir l’épilation au travers d’une séance par mois. L’objectif est de limiter la repousse. 

Là aussi, la durée et le nombre de séances dépendent de la pilosité de la personne.

Que choisir entre le laser et la lumière pulsée ?

Comme vous avez pu le lire, ces deux techniques d’épilation se ressemblent sur le fond, mais pas sur la forme. 

Le laser assure un résultat radical, professionnel et durable, ainsi qu’une tranquillité sur le long terme. Les séances au laser sont contrôlées par un médecin, ce qui garantit une sécurité maximale. Nous ne pouvons que vous conseiller le laser si vous désirez vous débarrasser de vos poils sur le long terme. De plus, les tarifs des séances étant quasiment équivalents, il est plus appréciable de se tourner vers une méthode fiable et durable.

En parallèle, la lumière pulsée permet un résultat plus durable que les techniques classiques (cire, pince, rasoir, etc), mais pas définitif. Cette technique est plus contraignante que le laser, puisque la phase d’entretien nécessite au minimum une séance par mois.

Vous souhaitez opter pour des séances d’épilation au laser ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur nos prestations ainsi que nos tarifs avantageux.